Hier, j'avais le moral dans les chaussettes ; j'ai passé une journée toute pourrie et looonngue comme un jour sans thé. Même les Gilmore Girls n'ont pas réussi à me redonner le sourire : j'avais envie de mettre un coup de boule à Lorelei et de désosser Rory. Ce qui me manque dans ces cas là, c'est un véritable ami.

CameronDiaz_15_410

Malheureusement pour ma petite personne, je n'ai plus d'amis en qui j'ai réellement confiance. J'avais une meilleure amie depuis l'âge de trois ans, on s'était connues à la garderie Arc-en-ciel (charmant, hein !) et on ne s'était plus lâchées jusqu'en septembre 2006, où elle a subitement cessé de me donner de ses nouvelles. Incroyable. Elle avait déjà fait ce coup à son amie de lycée, du jour au lendemain, elle avait tiré un trait sur elle, et comme c'est une personne très (trop peut-être) fière, il ne faut pas compter sur elle pour revenir en arrière, ni même pour s'expliquer tout simplement. C'est terrible de la croiser dans la rue et de constater qu'elle fuit mon regard, alors qu'elle sait bien que je ne suis pas une personne rancunière ni méchante, je peux tout entendre. Depuis que je l'ai perdue, je me sens atrocement seule. J'ai plein d'autres copains, de plus ou moins longue date, à qui je peux plus ou moins me confier, mais ça ne sera jamais comme avec Elle. Elle qui a suivi au jour le jour mes déboires sentimentaux, mes engueulades familiales, mes envies... Elle qui partageait mon humour douteux, qui pouvait terminer mes phrases. Elle avec qui je passais jusqu'à 12 heures par jour au téléphone (véridique) à élaborer des plans pour rendre les mecs fous d'amour. On s'appelait "Ma soeur", on se disait absolument tout et je suis triste car je sais qu'il sera très difficile de renouer pareille amitié à mon âge.

Enfin, tout cela était sans compter sur ma Lucette. Nous nous connaissons depuis très peu de temps et nous ne nous sommes jamais recontrées dans la vraie vie. C'est une connaissance commune qui nous a présentées sur msn ; connaissant notre amour pour la littérature, il a pensé qu'on pourrait bien s'entendre. Au fil des mois, notre relation a évolué et les discussions 100% littéraires ont laissé place à de joyeux délires. On se découvre à chaque conversation de nouveaux goûts communs, on fait dans l'humour noir, on parle de choses absolument inintéressantes pour qui lirait par-dessus notre épaule mais nous, ça nous fait rire.

image4

Comme elle savait qu'hier ça n'allait pas fort, elle a fait tout son possible pour me remonter le moral. Tout d'abord, elle m'a présenté deux bons amis : Bryan et Gilbert, deux cakos que vous avez peut-être croisés au détour d'une émission intellectuelle comme Confessions Intimes ou Vie privée/Vie publique. On se sent bien mieux dans ses baskets devant de pareils cas désespérés ! Ensuite, elle a jugé bon de me prescrire une dose de gros délire bien trash en me conseillant de regarder Mange mon geek (voir sur Dailymotion). J'ai craqué pour Poulpy, qui pourrait même faire rire un pigeon mort avec toutes ses conneries. Mais mon gros coup de coeur de la soirée, sa troisième prescription, c'est Hello Geekette . Les aventures de Valérie la geekette, de sa bande de potes geek-gothique-metalleux, et de son coloc' "un mec sympa mais plutôt basique" qui vit entouré de bobos, m'ont fait rire comme une dinde une bonne partie de la nuit... ou plutôt de la matinée ! Car, oui, ma Lucette m'a supportée, soutenue, jusqu'à 6 heures du matin (en sachant que j'étais éveillée depuis 6h30 la veille et elle 9h, imaginez ce que les dernières conversations ont pu donner) ! Elle a même accepté de rester connectée le temps que j'aille prendre ma douche pré-dodo, au cas où on tenterait de m'assassiner façon Psychose (j'avais prévu de me trainer jusqu'au clavier pour lui envoyer le nom de mon bourreau). Après une soirée aussi sympathique, je me suis couchée contente et me suis réveillée avec le sourire, comme une reine.

jean_harlow

Si je vous parle de tout ça aujourd'hui, c'est aussi parce que ma Lucette m'a fait une promesse : celle d'écrire un article pour son blog tous les jours, ces deux prochaines semaines. En fait, tout le monde devrait me remercier d'avoir su trouver un moyen de la motiver car ses articles valent vraiment leur pesant de chamallow !

Le petit mot de la fin, pour toi ma Lucette que je remercie encore d'avoir transformé une soirée qui s'annonçait tristoune en une longue nuit de grand n'importe quoi ! XOXO Georgette