Pour certains parmi vous, cela ne sera pas un scoop : je suis totalement accro à la nourriture japonaise. Depuis mon premier sushi dégusté à Saint-Paul avec une amie de lycée il y a tout juste dix ans -une expérience gastronomique qui nous semblait alors digne de LA grande aventure- à mon dernier chirashi, j'ai appris à aimer le poisson cru et les algues, tandis que les mots "sashimi", "miso", "wasabi", ont su trouver leur place dans mon vocabulaire limité de jeune écervelée.

Néanmoins, il faut bien admettre qu'à force d'engloutir maki et sushi comme des petits pains, on peut finir par se lasser. Aussi, certaines enseignes ont pris les devants et proposent des créations très originales, censées nous détourner, le temps d'un repas, des saveurs traditionnelles pour mieux y revenir.

Parmi ces établissements, bien souvent des chaînes, l'un des plus connus semble être Planet Sushi, qui se vante d'offrir ses saveurs créatives et son concept atypique aux quatre coins du globe.

Alors que je vivote non loin de celui de la place de la Bastille, je dois avouer ne jamais avoir été tentée d'en franchir le seuil. Ce rose, cette lumière faussement tamisée, ce design aseptisé,... forment un tout très éloigné de mes goûts. C'est donc avec mille ans de retard que j'ai testé très récemment les fameuses créations culinaires proposées par Planet Sushi.

Un coup d'oeil à la carte permet, en quelques secondes, de constater que la commande ne sera pas simple à passer et qu'effectivement l'originalité prime sur la tradition : Makislim, Redslim, Green Roll, Japan Roll, Avocado Top,..., une sélection aussi riche que mystérieuse qui n'est pas faite pour les indécis. Une chose m'a toutefois sauvée : la présence d'avocat, aliment que je ne supporte pas, dans la grande majorité des recettes.

Voici donc, en images, les assiettes que j'ai pu goûter lors de ce premier (et dernier ?) diner entre les murs rose Barbie d'un Planet Sushi.

Petit Planet Sashimi.

sashimi

Makislim Chicken.

chicken

Fresh Roll oeufs de saumon et Maki tomates séchées-chèvre.

maki

Maki fraise-Nutella.

makichoco

Verdict ?

Il est plaisant, voire amusant, de tester, sous la forme habituelle des maki, des mélanges surprenants, audacieux et savoureux. Le Makislim Chicken, notamment, a été un vrai coup de coeur, une fois le morceau d'avocat éjecté. Cependant, Planet Sushi n'offrant ni l'indispensable soupe Miso ni la délicieuse salade de chou blanc, force est de constater qu'une fois les assiettes vidées, une petite faim continue de se manifester. Par ailleurs, les prix pratiqués m'ont semblé prohibitifs. Certes, qualité et originalité sont au rendez-vous mais les proportions sont microscopiques (on ne s'en rend pas forcément compte sur les photos mais certains de mes ongles sont plus longs que les sashimi) et le trio soupe, salade, riz manque cruellement pour faire d'une simple dégustation un véritable repas.

Avec une note de 34 euros pour deux et l'obligation de descendre quelques verres pour ne pas tomber d'inanition, ce premier contact avec Planet Sushi ne me laisse pas sur de très bonnes impressions et j'aime autant reprendre la direction de mes restaurants japonais préférés.