Pour notre grande entrée dans une nouvelle année, et vous présenter tous mes voeux, j'ai souhaité partager avec vous une chanson qui a bercé mes quatre saisons passées, un titre de Raphaële Lannadère -aussi connue sous l'initiale L- (qui nous a offert un concert parisien magnifique il y a quelques semaines), des émotions mises en mots par une jeune femme délicate et élégante, quelques vers chantés d'une voix feutrée que, je l'espère, vous apprécierez.

Mes lèvres est une chanson qui pourrait vous sembler inappropriée en ces heures festives pourtant, tous les mots-clés sont là, toutes ces choses que certains d'entre nous trouveront ce soir, des éclats de rire gras à la pluie de cotillons en passant par les douze coups du carillon.

Ton ange dans ce tourbillon
Rêvait quand ses lèvres ont pris feu
Elles brûlaient pour le réveillon
Dans une brèche de tes yeux
Mes lèvres sont mortes à minuit
Au premier son du carillon
Dont les douze coups m'ont réduite
En une pluie de cotillons
Mes lèvres sont mortes à minuit.

 

Maintenant que les douze coups ont retenti pour nous comme pour Cendrillon, embrassez qui vous voudrez.

Moi, c'est toi que j'embrasse, de tout mon coeur.

Je vous souhaite à tous une excellente année 2012, qu'elle vous apporte tout ce que vous désirez.