27 mai 2012

Les amants peinent -partie II-

Second billet-ciné du week-end ou comment célébrer le festival de Cannes qui refermera ses portes ce soir après la révélation tant attendue. Quel film remportera cette année les honneurs ? Ici, les poupées vaudou sont de sortie et si certaines prennent cher, d'autres sont choyées, cajolées, dorlotées. Même si la sélection 2012 ne m'inspire pas tellement pour l'instant et si j'ai le sentiment de ne pas avoir suivi le festival avec passion (il faut dire que la projection du Woody Allen en guise d'ouverture en 2011 était plus... [Lire la suite]
Posté par yottidottir à 07:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 mai 2012

Les amants peinent -partie I-

C'est encore le cinéma qui me donne envie d'écrire ce soir. A vrai dire, cela fait plusieurs jours que les mots me démangent et que je râle parce que je ne trouve pas le temps de bloguer. Alors que la Croisette tient en otage toute la planète ciné, les films qui arrivent jusqu'à nous me laissent sceptique (séduite par le film de Wes Anderson, réalisateur dont je ne parvenais jamais à pénétrer l'univers, Sur la route et Cosmopolis ne me tentent pas du tout, quant à De rouille et d'os, j'espère trouver quelques instants pour écrire ici... [Lire la suite]
Posté par yottidottir à 07:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 mai 2012

Il est temps pour les pauvres de s'enrichir, pour les riches de mourir

Dans mon dernier billet, un brin bordélique, j'évoquais un tour du monde cinématographique tant les propositions du moment virevoltent au-dessus des frontières. La semaine passée, nous étions en Bulgarie (sombre et délicat Avé, film pudique et rempli d'énergie dont j'aurais aimé vous parler davantage) puis à Glasgow (violent et étrangement tendre Tyrannosaure). Nous avons même traversé les Etats-Unis en compagnie de Jonathan Caouette et de sa maman (Walk away Renée) en faisant un détour par le Mexique (Miss Bala,... [Lire la suite]
Posté par yottidottir à 07:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 mai 2012

Et pour mieux garder dans ma tête les joies de la belle saison...

Un mois tout entier sans que mes pensées n'aient été transformées en mots d'un coup de clavier magique, un mois au cours duquel émotions, nouveautés et découvertes se sont bousculées dans ma vie, n'aspirant qu'à une chose : ne pas tomber dans l'oubli. J'aimerais alors trouver le temps de profiter de mon petit espace à moi pour retranscrire en quelques lignes le bonheur d'avoir vu sur scène Cate Blanchett dans Big and Small, faire revivre Le Sacre du Printemps version Gallotta et L'Histoire de Manon, sublime... [Lire la suite]
Posté par yottidottir à 07:15 - Commentaires [12] - Permalien [#]