Hello tout le monde !

blancanieves-pablo-berger

C'est l'heure du billet du dimanche, à déguster à l'heure du thé !

J'espère que vous passez un agréable week-end, que vous prenez tout plein de forces pour affronter une nouvelle semaine, que vous profitez de votre temps libre pour sortir et vous reposer. Le mien est tout bonnement brillantissime ! Les premiers jours de 2013 m'ont fait peur : rien n'allait, ni les choses simples et essentielles de la vie, ni le moral mais petit à petit, tout semble rentrer dans l'ordre et après l'annonce des bonnes nouvelles, le retour de la motivation, de l'enthousiasme, ce sont nos sorties plus que réjouissantes qui me redonnent le sourire. Vendredi soir, après un verre dans le Salon Rouge du Latina (j'aime vraiment ce cinéma), nous avons vu un film espagnol fabuleux auquel j'aimerais beaucoup consacrer un court billet ces jours prochains : Blancanieves est la belle surprise que j'attendais depuis des mois, une oeuvre parfaite en tout point, visuellement superbe, surprenante, intelligente, prenante : la perle rare qu'il serait impardonnable de manquer.

La journée d'hier a été tout aussi riche, entre un film argentin plein de vitalité, El Estudiante, et une pièce de théâtre franchement réussie, Instants Critiques à la Pépinière, mettant en scène les échanges ciné-critiques entre Charensol et Bory, les Bouvard et Péc' du Masque et la Plume, célèbre émission de France Inter (qui ne va pas en s'arrangeant, mes amis...). Les comédiens sont remarquables de naturel et d'énergie, les répliques fusent entre deux intermèdes musicaux et fantaisistes. Et tout ça nous parle de cinéma, de Godard, de Truffette, de Demy, de Cris et Chuchotements, du Parrain,... Et c'est tellement bon !

instants

Vivement la suite !

Je vous retrouve aujourd'hui pour une conversation littéraire, sans prétention. Vaste sujet que la littérature, n'est-ce pas ?! Elle est une matière (pas au sens scolaire de "discipline") que j'aime penser et tripatouiller, avec laquelle je me sens en confiance, à l'aise et complète. Pensez-vous qu'il soit possible de l'aimer autant, d'adorer en parler, y réfléchir, la théoriser, sans aimer tout aussi passionnément la lecture ? Je me le demande vraiment. Un exemple me vient : je ne sais que faire des chiffres, face à eux, mon esprit est aussitôt embrouillé et perdu, mais j'ai toujours aimé les mathématiques que je trouve magiques -et ce n'est pas pour la rime- : le terme "formule" sied à merveille à ce monde. J'aime l'idée que l'une d'elles, correctement appliquée, puisse faire apparaître un résultat concret et signifiant, une chose qui n'était pas et qui soudain surgit. Tadaaaaaa ! On se sent particulièrement performant, un brin magicien, lorsque l'on parvient à résoudre un problème ou une équation, vous ne trouvez pas ? 

Le débat est lancé.

Quoi qu'il en soit, ces derniers temps, je me laisse littéralement envahir par les livres que j'accumule de manière compulsive : plusieurs fois par semaine, je visite mes librairies préférées et n'en ressors jamais bredouille, tandis que chaque jeudi, je me rends à la bibliothèque pour renouveler mon stock d'emprunts. Voici, à titre d'exemple, mon butin de la semaine.

IMG00681-20130126-1527

(Oui, oui, j'ai bien écrit : "de la semaine" ^^)

J'ai même décidé de me lancer dans l'aventure des livres-audio, bien pratiques lorsqu'il est impossible d'apprécier quelques pages de lecture pour cause d'environnement bruyant ou d'inconfort.

Mais j'ai beau lire énormément (je termine mon seizième ouvrage du mois) les livres qui m'entourent se multiplient comme des Gremlins tandis que mes envies ne diminuent jamais : les titres qui me tentent sont toujours plus nombreux, d'autant qu'il m'arrive d'en oublier certains (mon instinct de survie doit les planquer pour mon bien) qui ressurgissent sans prévenir pour titiller ma boulimie. Aussi, si cette année comme toutes les autres, je ne me plierai pas au rituel des bonnes résolutions censées rendre meilleur l'être de perfection que je suis déjà, j'ai été tentée par une liste (encore, oui !) de résolutions littéraires. Celle-ci n'a pas pour objectif de faire baisser ma "pile à lire" (je note en gras les titres qui la composent), elle exige même quelques nouvelles acquisitions, mais elle m'aidera -je l'espère- à modérer mes craquages, à orienter mes passions. Bien entendu, je me laisserai parfois guider par mon instinct et les conseils de proches avisés, mais j'aimerais vraiment mettre à profit les onze prochains moins pour découvrir des oeuvres dont les titres trottent dans ma tête depuis bien trop longtemps ou des auteurs dont je souhaite faire la connaissance ou avec qui il est grand temps que je reprenne contact.

  1. Orgueil et Préjugés et Persuasion, de Jane Austen
  2. Rebecca, de Daphné du Maurier
  3. Don Quichotte, de Cervantes
  4. Suspicious River et Les Revenants, de Laura Kasischke
  5. Nord et Sud, Les Confessions de Mr Harrison, d'Elizabeth Gaskell
  6. 84, Charing Cross Road, d'Helene Hanff
  7. La trilogie gothique de Joyce Carol Oates (Bellflower, Le légende de Bloodsmoor et Les mystères de Winterthurn)
  8. Un tout petit monde, de David Lodge
  9. Le Maître des illusions, de Donna Tartt
  10. Lolita, de Nabokov
  11. Seul le silence, de R.J. Ellory
  12. Mrs Dalloway, de Virginia Woolf
  13. La carte et le territoire, de Michel Houellebecq
  14. Les Règles du jeu, de Amor Towles
  15. Agnes Grey, d'Anne Brontë

Voilà pour les titres précis, vingt au total, mais c'est un pur hasard. Suivent les auteurs que je souhaite découvrir ou dont je souhaite poursuivre les séries entamées puis délaissées (ici, les suggestions sont les bienvenues).

  1. Un ouvrage de Charles Dickens (j'ai seulement lu Un conte de Noël)
  2. Un roman de Siri Hustvedt (nous en avons plusieurs à la maison mais lequel choisir ?)
  3. Un roman de Bret Easton Ellis (même remarque)
  4. Un roman d'Edith Wharton (Les New-Yorkaises ?)
  5. Poursuivre les séries Isabel Dalhousie et Chroniques d'Edimbourg, d'Alexander McCall Smith, et découvrir les autres !
  6. Terminer la première série d'Anna Godbersen dont je n'ai lu que Rebelles (mais Rumeurs m'attend bien sagement depuis des mois) et me laisser tenter par la seconde Bright Young Things (Tout ce qui brille est mis en avant à la bibliothèque depuis deux semaines... Je me fais terriblement violence !)

Il ne faudrait pas me supplier bien longtemps pour que j'ajoute quelques titres à cette liste en deux parties (je trompe l'ennemi intime -la raison- par tous les stratagèmes possibles !) mais, comme je l'écrivais en introduction, ces oeuvres que je souhaite lire cette année ne me priveront pas de découvertes et ne doivent surtout pas m'empêcher de savourer enfin celles qui s'ennuient sur mes étagères.

Ces résolutions sont tout autant un petit défi lancé à moi-même que des alliées et devraient m'aider à vivre une année littéraire satisfaisante. Nous en reparlerons sans doute, par le biais de bilans et de billets (notamment dans le cadre de lectures communes, toujours motivantes).

Je vous souhaite une bonne fin de journée, chers amis et m'en vais poursuivre mon week-end avant de faire ma rentrée au lycée, lundi 10h. Au menu : un petit tour à la manif', Zero Dark Thirty au cinoche, (j'espère) le troisième épisode de Mildred Pierce et quelques pages de La dernière conquête du major Pettigrew.

Des bises et bonnes lectures :)