Le faubourg-Saint-Antoine est un lieu que j'adore. S'il en était autrement, je serais mal barrée puisque cela fait vingt-quatre ans que j'y vis ! Ce faubourg animé est rempli de bons souvenirs : première sortie entre copines après les cours au collège, premier shopping, et de moins bons : première fois que je me suis retrouvée coincée en pleine gay pride alors que je voulais juste acheter du pain, j'avais 12 ans, et je suis encore traumatisée par les strings-tête d'éléphant.

Ce faubourg est également cher à mon coeur puisque ma mère y a eu ces premiers petits boulots dès l'âge de quinze ans. Elle a donc toujours une bonne anecdote à raconter. Et pour cause, elle a bossé dans tous les commerces du faubourg : à la boulangerie, à la crèmerie, chez le fleuriste... A l'époque, dès qu'un patron commençait à lui chauffer les oreilles, il lui suffisait de claquer la porte et de traverser la rue pour trouver un nouveau job. Comme le dit souvent ma grand-mère chérie, les temps ont changé.

h_h_

Si au XIX° siècle le faubourg a la réputation d'être "le faubourg du meuble" (d'ailleurs mon ancien collège porte le nom d'un ébéniste), aujourd'hui c'est un peu le triangle des Bermudes des cartes bleues. En effet, s'y trouvent tout plein d'enseignes tendance et de bars à la mode. Seuls quelques magasins de meubles comme Roméo témoignent de son passé plus glorieux (il n'y a rien de bien folichon à abriter Etam et Séphora).

Parmi les boutiques qui viennent se nicher tout près du faubourg, je vais vous en présenter deux aujourd'hui. La première, je l'ai découverte il y a quelques temps déjà mais testée ce week-end seulement. Il s'agit de la maintenant célèbre pâtisserie Cupcakes&Co. Les cupcakes sont d'adorables petits gâteux qui, rien qu'à leurs couleurs, annoncent qu'ils sont bourrés de calories ! Si parmi nous, il y a des filles super courageuses qui n'hésitent pas à se lancer dans la confection de cupcakes, il y a aussi beaucoup de dindes comme moi qui ne sont même pas cap' de faire cuire des pâtes. Mais ce n'est pas parce qu'on est une bille en cuisine qu'on doit se priver des bonnes choses, pas vrai ? ! C'est là que Cupcakes&Co entre en piste. Dans cette petite boutique toute rose, on peut trouver des dizaines de cupcakes différents : des plus simples, au chocolat, au citron, à la vanille, aux plus recherchés, vous n'avez qu'à regarder la carte. On y trouve aussi des bagels, des cheesecakes et autre carrot cakes. Bref, de quoi se faire exploser la panse. Pour ma première tentative, j'ai choisi deux cupcakes dont j'ai déjà oublié les noms (en fait, je crois que la vendeuse ne me les a pas donnés) : l'un à la banane avec un délicieux glaçage crèmeux et l'autre au chocolat et à la crème de marron. Si le second s'est révélé bon mais un peu sec, le premier est une véritable tuerie. Le seul problème : le prix. A 3,40 euro pièce, ça fait un peu cher le petit gâteau du dimanche, mais c'est le prix à payer quand on est un manche aux fourneaux.

Photo_num_moi_meme_037 

Cupcakes vus de ciel par Fifi Arthus-Bertrand (pauvre enfant...):

Photo_num_moi_meme_036

ça donne envie, hein ? !

J'attendais d'aller chez Cupcakes&Co et de vous pondre un billet dessus pour vous parler d'une autre boutique du faubourg que j'aime beaucoup. Attendre pour faire un billet 2 en 1, c'est vraiment un truc de flemmarde !

Cette autre boutique, qui se situe un peu plus haut dans le faubourg par rapport à Cupcakes&Co, s'appelle Les Fleurs. Située dans un petit passage, elle est aussi jolie que discrète. En effet, s'il s'agit typiquement du genre de boutique sur laquelle on tombe par hasard, il s'agit surtout de l'endroit idéal pour rêver devant d'adorables babioles et pour trouver plein d'idées cadeaux (pour les autres et pour soi). Il y a quelques temps déjà, j'ai craqué sur l'un de leurs parapluies (qui sont assez nombreux) de la marque danoise Lisbeth Dahl, qui propose plein de très chouettes créations. Comme ma vie est suffisamment merdique comme ça, je n'ai pas pris de photos du parapluie ouvert à l'intérieur de mon humble demeure (superstition quand tu nous tiens), et comme fermé il n'a aucun intérêt, je n'ai que la photo du site à vous mettre sous la dent

parapluie

J'adore son petit côté rétro-Mary Poppins ! De toute façon, je suis une dingue de parapluies. Je bavais littéralement devant la vitrine d'une boutique du Marais, qui a malheureusement fermée, et qui proposait des parapluies Chantal Thomas aussi froufroutants que de la lingerie

chantal_thomas

Il y en a aussi de très jolis dans une boutique du boulevard Saint-Michel qui vend également de très belles cannes.

Je suis également très contente qu'un artisan en parasolerie, Michel Heurtault, ait installé son atelier au Viaduc des Arts (pas loin du faubourg donc). J'ai pu y voir de magnifiques ombrelles et de superbes parapluies (et le monsieur à l'oeuvre !)

fr__image_632

Revenons à nos moutons, où plutôt à nos Fleurs.

Comme le prouve le parapluie Lisbeth Dahl, Les Fleurs est une boutique qui propose des produits qu'on ne trouvent pas partout, comme la collection de bijoux sur le thème du Petit Chaperon Rouge (je sens que je vais craquer pour une broche) ou les différentes boites

broche

boite3ld

J'adore faire un petit tour dans cette boutique car je ne sais jamais avec quelle trouvaille je vais ressortir ! Ce week-end, j'ai investi dans deux broches, deux camés, un marron pour moi, un bleu pour ma bonne mère

Photo_num_moi_meme_038

Photo_num_moi_meme_039

Le tout pour un petit billet de 20 euros, autrement dit pas grand chose pour deux bijoux.

Alors, ça vous dit de faire un tour dans le faubourg ? !

Les adresses :

Cupcakes&Co : 25 rue de la Forge Royale (où se trouve d'ailleurs un excellent restau africain, familial et pas cher que je vous conseille vivement La banane ivoirienne) M° Faidherbe. Ouvert tous les jours, de 9h à 19h, sauf le lundi.

Les Fleurs : 6 passage Josset (qui est perpendiculaire à l'avenue Ledru-Rollin quand on reste sur le trottoir du Monoprix) M° Ledru-Rollin. Ouvert du mardi au vendredi de 13h à 19h30 et le samedi de 11h30 à 19h30.